mercredi 11 mars 2009

Hasard

Quand ce genre d'événement arrive il y a un avant et un après.

Avant
Vous regardez des films, vous allez au théâtre, vous vous documentez sur la personne, vous achetez des livres qui parlent d'elle (ou on vous les offre...)
Vous imaginez une rencontre, vous la rêvez, vous la sublimez : vous vous faites du cinéma.

Alors, quand cette rencontre devient possible, l'événement est presque irréel. Vous n'y croyez pas une seule seconde ; ça donne des trucs du style : "Dans 2 heures je vais la voir" puis : "Non, c'est pas possible".

Après
Un plaisir immense vous assaille. La rencontre est si fugace que vous la rattachez encore à l'irréalité, au rêve. "Je lui ai parlé" et toujours cette seconde pensée gémellaire : "Non, c'est pas possible".
video
La Vie promise - Olivier Dahan

Alors le mieux est peut-être de vous décrire le moment.
Une naissance. J'ai eu envie de crier et de pleurer. Cette rencontre m'a sortie de l'enfance. J'ai l'impression d'avoir traversé une étape importante. J'ai partagé un hasard*. Ce hasard m'a permis d'échanger quelques mots et de lire une émotion véritable [et non cinématographique =)] dans les yeux gris bleus verts d'Isabelle Huppert.

*Il y a cinq ou six ans de ça, j'ai découvert, dans un livre (Violette Nozière) acheté sur les quais de Seine, une lettre adressée à la maman de l'actrice.

1 commentaire:

PorkStar a dit…

My wife would have liked this blog : (